KOTONGNE

Publié le par Clément

 

Kotongné, ça veut dire le village des fleurs. C’est un peu Emmaüs Corée, aussi célèbre.

 

L’histoire a commencé il y a une trentaine d’année par la rencontre d’un prêtre et d’un clochard, et depuis s’est développé tout un centre d’aide aux handicapés, aux  orphelins,  aux alcooliques, aux clochards, et autres malheureux et délaissés … S’est même développé depuis une université d’études sociales.

 

En même temps s’est développé l’ordre religieux de Kotongné, qui a comme mission d’aider cet immense centre.

 

C’est là bas que j’ai passé quelques jours auprès de malades, ce qui fut une très bonne expérience humaine et spirituelle.

 

 

Publié dans clementencoree

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
I
A ce que je vois Clément est toujours aussi mère Thérésa !!
Répondre